Radio météores !!!

Comme pourrait le suggère le titre je ne vais pas faire un article sur une radio FM qui parle d’ étoiles filantes mais plutôt vous présentez une manière originale de les observer ; je vous propose de les « entendre » mais avant tout quelques explications s’imposent …

etoile-filante1

etoile_filante

Le phénomène étoile filante.

Quand un météore en général de la taille d’un grain de riz pénètre dans notre atmosphère à environ 90 kilomètres d’altitude à des vitesses de plusieurs dizaines de kilomètres par secondes, il se désintègre sur l’onde de choc causer par le freinage sur les molécules d’air qu’il rencontre, il s’échauffe et se consume. Cette combustion dégage de l’énergie qui est communiquée aux molécules d’air qui réagissent, se ionisent et se transforme en plasma ( voir ce lien qui explique le phénomène d’ionisation et du gaz à l’état de plasma ) . C’est la fameuse trainée brillante de l’étoile filante qui peu persister parfois plusieurs secondes à l’œil nu.

La trainée ionisée a la particularité de réfléchir les ondes radio de la même manière qu’un rayon de soleil sur la face réfléchissante d’un miroir et c’est donc cette propriété que nous exploitons pour entendre les étoiles filantes.

Réflexion des ondes sur les trainés ionisées.

echo

La technique est simple : prenez un émetteur de télé lointain d’une bonne puissance à une distance comprise entre 800 et 1500 kilomètres. En théorie comme la terre est ronde vous ne pouvez pas recevoir l’émission directe de cette émetteur vu qu’il est bien en dessous de l’horizon et trop lointain. Mais par contre quand un météore strie le ciel au dessus de votre horizon à très haute altitude, la surface d’air qu’il ionise réfléchit les ondes émises par l’émetteur lointain. C’est donc précisément à ce moment que vous entendrez dans le haut parleur de votre récepteur comme un piouuuu plus ou moins long selon la durée de l’ionisation provoquée par le météore. Cela peut aller d’une demi second à plusieurs minutes.

La partie matériel.

Le matériel est simple à se procurer car emprunté au radioamateur. Il vous faut une antenne, un récepteur radio décamétrique avec les modes SSB, USB, CW, si vous ne connaissez pas ce sont des modulations de fréquence allez voir ici pour l’explication et enfin du câble coaxial 50 ohms de bonne qualité.

Ma station d’écoute est composée d’une interface Icom IC PCR 1000 ( le récepteur décamétrique ) commandée par un vieux PC 800 Mhz, d’une antenne discone Diamond D130, et du câble coaxial 11mm faible dispersion 50 ohms, environs 8 mètres.

radio météore rec antenne discone

L’antenne discone et le récepteur Icom IC PCR 1000

A partir de là en calant le récepteur sur la fréquence d’un émetteur lointain, les réflexions sur les météores sont très facilement audibles. J’ai choisi un émetteur télé situé à Lousa au Portugal sur la fréquence de 55.250 Mhz en mode USB. En faisant quelques réglages et en jouant un peu sur les filtres, les météores ressortent nettement du souffle radio comme un piouuuu plus ou moins long selon que le météore a été important.

interface pc ic pcr 1000

Ci joint une capture d’écran des réglages de l’interface Pc de mon récepteur, avec un matériel différent ou un site pollué par des parasites radio les paramètres peuvent être ajuster mais ne devraient pas s’en éloigner énormément. Le filtre de la bande passante est réglé sur 3 kilohertz en mode USB et le filtre F shift tout à droite.

Ci joint un échantillon sonore de ce que l’on entend dans le haut parleur. Cet enregistrement a été fait au début du mois de Mai 2010 pendant le maximum de l’essaim des Eta Aquarides, avec un ZHR d’environs 70 météores. Les plus petits sont entendus comme des petits pouiiii qui chantent et vibrent paisiblement pendant une poignée de secondes alors que les plus gros eux provoquent un son beaucoup plus prononcé et généralement plus long. C’est en proportion de la taille du météore et de sa réflexion. En gros plus le météore est gros et rapide plus la réflexion sera longue et intense.

Attention au trois quart de la bande son, une grosse réflexion est entendue, gare au oreilles sensible !!! ;-))

Audio météore
Échantillon audio sur 55.250 Mhz, émetteur télé de Lousa au Portugal

Voici le lien de l’excellent site de Pierre Terrier : voir ici. Je m’en suis largement inspiré pour réaliser ma station d’écoute. A présent je fais aussi le comptage journalier des météores comme décrit sur son site.

Dans le prochain article consacré a la radio météore, je vous parlerai de la mise en place et du paramétrage des logiciels nécessaires à cette application, ainsi qu’à l’envoi des données sur le site RMOB créé par Pierre.

A bientôt et n’oubliez pas de faire un vœux à la prochaine étoile que vous verrez filer dans le ciel 😉

Fred L.

Nota : Depuis la fin de l’année 2011 tous les émetteurs analogiques européens ont fermé ce qui à présent réduit considérablement le nombre de source radio exploitable pour la détection météore. Il existe un groupe en Belgique le réseau BRAMS qui utilise une balise 100 watts sur 49.970 Mhz en CW qui doit être utilisable sur tout le territoire Français malgré une puissance d’émission faible. Avec une antenne Yagi 4 éléments je reçois des échos météores via cette balise sans aucun problème, les comptages sont tout aussi fiable qu’avec les émetteurs télé utiliser avant leurs extinctions.

L’antenne que j’utilise actuellement, une Yagi 4 éléments.

antenne yagi 50 Mhz


Une réflexion sur « Radio météores !!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *