Image lunaire : Régistax v5 ou Avistack ?

J’utilise Régistax pour le traitement planétaire et lunaire depuis quelques années. Très satisfait, je n’avais pas grand chose à critiquer… Cependant, j’ai toujours eu du mal, pour la lune, à utiliser le multipoint qui permet d’augmenter la résolution de l’image. Lors du traitement, j’ai toujours des “coupures” dans l’image. Après quelques recherches sur internet, je m’aperçois que je ne suis pas tout seul dans ce cas. Ce qui est bien dommage car quand ça marche, la différence est flagrante.

Registax vs Avistack

Continue reading

Mosaïque de la lune, G9 et DMK

Malgré une météo qui ne jouait pas le jeu depuis une semaine, j’ai tenté une mosaïque de la lune avec la DMK41. Celle-ci était montée sur un Célesron G9, associée avec un filtre rouge n°25 Célestron et un filtre Ircut.

J’ai lancé des acquisitions de 800 frames à 1/60s (soit environ 1,5 miutes). Le plus dur est de bien faire attention de ne manquer aucune zone lunaire pour éviter de « trouer » la mosaïque. Ensuite, à cause de cette satané météo, passage régulier de nuages,  la capture n’était pas constante, la luminosité non plus.

Une fois tous ces AVIs capturés (une vingtaine), un passage par Régistax v5 permet d’obtenir les images finales. J’ai conservé toujours les même réglages de traitement d’ondelette. Mais malgré cela, la partie droite de la lune est beaucoup moins fine que la gauche car la turbu était plus présente. Continue reading

Création d’une mosaïque Lunaire avec la DMK

Pour effectuer mon test de prise en main de la DMK 41AU02, j’ai choisi de faire une mosaïque lunaire. Ce choix est issu du temps : un ciel avec des passage fréquent de nuages d’altitude et une lune gibbeuse présente. Donc ce temps difficile me permettait quand même d’avoir des passages avec une lune propre. Paradoxalement, les AVI ont mis en relief une turbulence plutôt faible. Continue reading

L' éclipse de lune du 16 mai 2003

Nous avons observé indépendamment chacun de notre côté pour des raisons pratiques. Seul Patrick a rejoint Frank pour la fin de l’éclipse. Le temps n’était pas avec nous, encore une fois… Malgré un début prometteur, le ciel s’est rapidement voilé puis, au fur et à mesure que la lune s’enfonçait dans l’ombre de la Terre, elle s’enfonçait aussi dans un banc de cirrus très épais… Nous avons eu de la chance de pouvoir observer au moins une partie mais quel dommage d’avoir raté la totalité. A première vue, elle semblait vraiment très sombre et peu coloré. De plus, l’humidité a fini par recouvrir la lame de fermeture du G9 à Frank, donc plus moyen de faire des photos…

Voilà quand même un résumé photos de ce que l’on pouvait voir du côté de la Vendée, en attendant les photos des autres membres.