Mosaïque de la lune, G9 et DMK

Malgré une météo qui ne jouait pas le jeu depuis une semaine, j’ai tenté une mosaïque de la lune avec la DMK41. Celle-ci était montée sur un Célesron G9, associée avec un filtre rouge n°25 Célestron et un filtre Ircut.

J’ai lancé des acquisitions de 800 frames à 1/60s (soit environ 1,5 miutes). Le plus dur est de bien faire attention de ne manquer aucune zone lunaire pour éviter de « trouer » la mosaïque. Ensuite, à cause de cette satané météo, passage régulier de nuages,  la capture n’était pas constante, la luminosité non plus.

Une fois tous ces AVIs capturés (une vingtaine), un passage par Régistax v5 permet d’obtenir les images finales. J’ai conservé toujours les même réglages de traitement d’ondelette. Mais malgré cela, la partie droite de la lune est beaucoup moins fine que la gauche car la turbu était plus présente.

Ensuite, un passage dans Photoshop pour recadrer toutes les images et virer les bords des images (trace de la régistration). Ensuite, un passage dans iMerge pour la création de la mosaïque. J’ai tenté de faire la mosaïque sous Photoshop mais finalement, iMerge est nettement plus pratique.

Reprise sous Photoshop pour utiliser la fonction Zoomify et créer la page web.

Voila ce que cela donne  avec Zoomify :http://astrosurf.com/astro-clic/images/lune/lune_20090403.html

Et l’image :

Mosaïque lunaire
Mosaïque lunaire

LA DMK est donc idéal sur la lune car malgré des conditions météo pas géniales, le résultat se laisse regarder.

Il est intéressant de comparer cette image avec celle-cihttp://astromercure8.free.fr/wp-content/uploads/lune_eos350D_G9_3x20_20071219.jpgprise un Canon EOS 350D. La DMK, comme une webcam, permet d’obtenir un plus grand nombre d’images à traiter et donc une meilleur finesse d’image.

Frank

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *