Cachotterie de sélène

Moi :  » On l’a vu , on l’a vu  » !!!
Les chevaliers du ciel :  » Qui ça  » ?
Moi :  » Non , vous ne m’aurez pas sur ce coup là  » !                                                                                                                                              Les cdc ( Le regard complice … )
Moi :  » Ce coup là , j’ai dis  » !  Arrrh ! Y’en a pas un pour rattraper l’autre … !!!                                                                                                      On l’a vu … : L’éclipse ! L’éclipse partielle de Mars 2015.

16669074427_cf01f67b05_z

Tout a commencé par la surveillance obsessionnelle de la météo au moins 2 semaines avant.
Les prévisions des 6 ou 7 jours précédents nous ont remonté comme des coucous.
Frank, David et moi nous décidâmes à partir le moment venu vers un spot où le ciel jouerait moins avec nos nerfs.
Plusieurs possibilités ont été évoquées. Finalement, par prudence on se donne rendez-vous chez Frank à 5h00 du mat’ !
Une surprise à mon arrivée, Fred nous a rejoint et c’est génial ! Il se fait rare depuis ses nouvelles responsabilités.
Tous à l’ouest ! C’est ce que Frank a suggéré après un dernier constat des données les plus fraiches de la météo.
C’est marrant comme cette injonction n’a pas suscité notre indignation légitime !
Probablement une adhésion inconsciente à une réalité qui fait le sel de  » Village du Ciel » !?
Le matos et les bonhommes dans le Aircross de Frank équipé d’un planétarium, pardon, d’un toit vitré !
Les terres de Bretagne pour seul espoir de beau temps , le Finistère pour dernier salut.
3 heures de route plus tard, c’est toujours couvert mais l’ambiance climatique est calme.
On ne s’arrêtera pas avant que l’azur n’ait déchiré ce gris exaspérant.
Le timing se resserre, il nous faut trouver rapidement un lieu sympa et dégagé.
On pose nos affaires sur la plage de la forêt de Fouesnant. Il est 8h15 et le seul endroit du ciel encore chargé est
face au soleil.
DSC_1767
On attend, nerveux. On consulte les images satellites et ça nous plombe !
David a eu la bonne idée de ramener pour cette expédition une brioche XL de La Boulangère.
Ces conditions d’attente et de frustration provoquent en nous ( moi le premier ) un frénétique appétit pour ladite brioche. Un symbole Vendéen sacrifié sur l’autel de Sélène. Mais c’était sans compter sur cette douce ironie que la Bretagne s’apprête à nous faire.
Il est 9h23, la Lune commence à s’intercaler. Mais le rideau est toujours lourdement posé sur la scène. Et puis d’un seul coup les acteurs apparaissent, il est 9h30 environ et la Lune semble mordre l’épaule droite du Soleil. De là à penser que Soleil à un goût de brioche on est pas loin … !
Amusante position que la notre. Nous admirons un tour de passe-passe de l’horloge cosmique en souhaitant férocement que l’éclipse ne soit pas éclipsée.

Photo2077Photo208116897742845_e4a0540924_o16896736211_5035ee1043_o16875354165_435b88b6b9_o

Avec filtre : 16696487758_92bc538115_o      La magie opère, avec l’aide des nuages nous pouvons shooter sans filtre ! C’est magnifique !!!

16690404307_1d403ee172_o                                   Puis l’entracte arrive.

Carnac                                   Quelques minutes plus tard …

16690738929_9c2607339d_o16896481822_e8d09d9c60_o16875684032_3071becc5c_o                                   A cet instant voilà ce que nous voyons à échelle humaine :16896727341_2f23aa43fa_oCette photo (sans traitement ! ) montre bien la sensible baisse d’intensité de la lumière. C’est génial et émouvant !!! Après cela nous ne reverrons plus nos astres. La température commence à tomber ! Nous sommes dans l’ombre de la Lune et ça caille ! C’est fabuleux de vivre ça. Tous nos sens sont sollicités.

On va mettre du temps avant de repartir. Les pêcheurs à pied reviennent vers nous et nous interpellent pour partager ce moment. On leur montre des clichés tous frais. Eux, leurs prises toutes fraiches. Une même réalité et  pourtant 2 mondes. Pendant qu’on a le nez en l’air pour observer la Lune, d’autres on leur lune en l’air et les mains dans le sable. Le cœur et l’estomac  sont 2 îles d’un même océan.

Frank suggère que nous fassions un petit crochet par Carnac et ses mégalithes. Je suis le seul à n’y être jamais allé. Une petite balade et des photos entre les menhirs et le genêt  pour marquer plus profondément encore en nous la trace de la Bretagne. Une crêperie semble donc être le choix cohérent. Sauf si bien sûr mes 3 compères s’enfournent un gros morceau de bidoche fritement accompagné  bien moins thématique !   😉

DSC_1771Photo2085Photo2083Photo2082Photo2070

sam8

Photo2096Photo2098Photo2092sam6samsam7Photo2093

Carnac

Voilà l’instant du retour vers notre bocage mouillé. Avec le sentiment d’avoir eu raison de partir à la recherche d’une lucarne sur l’espace. Frank, toujours en forme ( la vaillance des aînés !? ) nous ramène. David surf et partage les infos sur  » l’événement  » . Fred et moi nous écroulons gentiment à l’arrière !

Là où finissent terres commence le voyage …

Rideau !

Photo2094

Samuel

 

 

 

 

 

6 réflexions sur “Cachotterie de sélène

  1. Merci Sam pour le commentaire à la fois humoristique et sérieux! Pas besoin d’évoquer l’impatience et le stress pour la justification d’une razzia sur la bonne brioche vendéenne 😉😊 beau travail d’équipe et de passionnés.

  2. tout simplement génial, moment détente assuré rien qu’en admirant les photos et le récit fait qu’on se sent avec vous et qu’on éprouve les mêmes sentiments d’inquiétude, d’amitié, de fringale (le goût de la brioche même si je préfère celle de Vendrennes me rit dans le ventre).
    Merci pour ces moments d’émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *