Radio-Météores, pour les nuls

Bonjour,

Je vous propose d’écouter les étoiles filantes.

Un article est déjà présent sur notre site : http://www.villageduciel.fr/2010/11/24/radio-meteores/

Le but est toujours le même mais il s’agit ici d’une version simplifiée, version pour les nuls en quelque sorte 🙂

Pourquoi pour les Nuls ? Tout simplement parce que je ne connais rien en radio, mais je voulais tester la radio-météores à moindre coût. J’ai donc cherché la façon la plus simple, sans prise de tête, pour y arriver. C’est ce que je vais vous présenter ci-dessous.

LE PRINCIPE

Rappelez-vous du principe. On cherche à écouter une fréquence bien particulière, 143.050Mhz que l’on ne peut pas capter directement.

Ce signal est celui du radar militaire GRAVES.

Il n’y a rien d’illégal, je vous rassure. Donc rien de grave 🙂

En théorie, comme la terre est ronde, vous ne pouvez pas recevoir l’émission directement de cet émetteur vu qu’il est bien en dessous de l’horizon et trop lointain. Mais par contre, quand un météore (étoile filante) strie le ciel au-dessus de votre horizon à très haute altitude, la surface d’air qu’il ionise réfléchit les ondes émises par l’émetteur lointain.  Un miroir à ondes…

Du coup, on peut capter ce signal. Et donc si on capte ce signal, c’est qu’un météore est passé. Et plus le signal est fort, plus la trace doit être importante. On « écoute » alors indirectement les météores.

Ci-dessous, à gauche l’émetteur, à droite le récepteur, au milieu, l’effet miroir du météore.

echo

LE MATÉRIEL

Il vous faut :

LE LOGICIEL

C’est la différence avec le précédent article. Celui-ci avait un but scientifique, car les données collectées sont envoyées à un organisme de comptage. C’est donc plus complexe à paramétrer.

Dans notre cas, version simple, il s’agit uniquement d’écouter et de comptabiliser pour son plaisir perso.

Le logiciel ECHOES est parfait pour cela. Vous avez quelques détails ici : https://www.rtl-sdr.com/echoes-an-rtl-sdr-tool-for-meteor-scatter-detection/

Il est gratuit et relativement intuitif.

LA MISE EN ROUTE

Premièrement, il faut pointer l’antenne vers le radar GRAVES.

Avec GoogleMaps, faites une recherche avec « Radar GRAVES – Transmitter« . Puis bouton droit et faites « mesurer » et cliquez vers votre lieu. Vous aurez alors la direction de pointage de votre antenne.

Concernant l’inclinaison, 45° mini vers le haut.

Une fois le matériel branché et connecté à votre PC, lancer le logiciel ECHOES.

Trois fenêtres vont s’ouvrir.

Il faut d’abord indiquer que vous voulez utiliser la clé comme récepteur :

Ensuite, dans le répertoire d’installation d’ECHOES, vous avez des fichiers de paramètres pré-saisis. Faites « Ouvrir » et sélectionner le fichier « TEST_AUTOMATIC »

Faites une sauvegarde personnalisée afin de conserver l’original, au cas où.

Il vous faut ensuite caler la fréquence. Dans cet exemple, je suis à 143.044Mhz car c’est avec ça que j’ai le plus d’echoes météores.

Si je mets à 143.050, j’ai un énorme signal au milieu de ma fenêtre « Waterfall » donc je décale légèrement la fréquence pour l’évacuer.

Ne me demander pas pourquoi…

La fenêtre type « dos » affiche la clé. Ne tenez pas compte du message « PLL not locked ». Ne me demander pas pourquoi…

Dans la fenêtre principale ‘Waterfall », centrer l’affichage sur 143.050 (rouge) et régler le zoom (vert) pour avoir une echelle de fréquence pas trop large.

Vous devriez avoir quelque chose comme cela :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-1-1024x604.png.

Si vous avez un doute sur la bonne réception de votre antenne, télécharger le logiciel SDR. Calez-vous sur une fréquence FM connue et logiquement, si tout est ok, vous entendrez et/ou verrez le signal de cette radio.

Fouillez un peu dans le soft ECHOES afin d’affiner votre écoute mais également pour saisir vos propres coordonnées géographiques. De mon côté, étant en mode « Pour les nuls », je n’ai rien modifié 🙂

RÉSULTAT

Si une étoile filante passe, vous devriez avoir un pic, créneau, sur votre courbe à droite et entendre un son d’alerte.

Ci-dessous, un très faible signal.

Avec un signal un peu plus fort (remarquez la « trace » dans la fenêtre principale). On a souvent ce type de signal.

Un peu plus fort :

Et THE SIGNAL, impressionnant (Lyrides).

À chaque détection, une capture d’écran est réalisée et stockée dans le répertoire. C’est ensuite archivé par jour de détection.

De mon côté, cela me suffit pour me faire plaisir. C’est également très sympa et ludique lors de soirées publiques (surtout si le ciel est couvert).

Pour aller plus loin, vous pouvez afficher des graphes de détection et sortir différentes courbes.

Comme vous pouvez le constater, je n’exploite pas ce logiciel à fond, c’est juste une écoute. Si vous voulez aller plus loin, voici les liens liés à ce logiciel :

Homepage: https://sourceforge.net/projects/echoes/

Facebook: https://www.facebook.com/gmbertani/

Frank

6 réflexions sur « Radio-Météores, pour les nuls »

  1. Bonjour,
    je souhaierai me lancer dans la decouverte de la radioastronomie. Dans votre article vous citez l’ achat d’une antenne YAGI. « soit vous l’ achetez , soit vous la fabriquer . J’ habite 20 km s au sud de Toulouse et je souhaiterai m’ équiper. j’ ai repéré cette antenne https://www.amazon.fr/gp/product/B07S4P54LR/ref=ox_sc_saved_title_4?smid=A3KB4PX0C6CCMJ&psc=1
    et je me demandais si elle ferait l’ affaire ? merci d’ avance pour votre réponse Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *