Comète Holmes, souvenirs d'une belle comète !

Et bien voilà, Holmes disparait de jour en jour. Sa bulle de gaz se dilue progressivement dans l’espace et la lune nous la masque de plus en plus.

Toutefois, quelle belle comète ! Une allure inhabituelle (pas de queue ou très très faible), une brillance spectaculaire (visible à l’oeil nu), magnifique dans une simple paire de jumelle.

Et pourtant, cette comète, connue depuis longtemps, restait discrète. Malgré quelques sursauts, elle poursuivait son chemin paisiblement. Mais cette fois, son noyau s’est éclaté. Du coup, une énorme bulle de gaz est apparue accompagné d’une augmentation de sa magntude de façon spectaculaire.

La première image de Holmes donnait ça le 28 octobre 2007 :

comete_17P_Holmes_13x60s_eos350d_G9_20071028.jpg

Cette photo a été prise avec un Célestron G9 et un réd. de focale à 3.2. Quelques jours plus tard, il fallait changer d’instrument pour la prendre correctement car son diamètre apparent avait grossi de façon impressionnante.

Ci-dessous une de mes dernières images datant du 16 novembre 2007 :

comete_17P_Holmes_EOS350D_30x60s_80ED_20071116.jpg

Cette fois, cette image a été prise avec une lunette de 80ED, histoire de prendre un peu de recul…

Cette comète avait une queue extrêmement faible. Pour la photographier, il a fallu augmenter sérieusement le temps de pose. Et même là, ce n’est pas évident…

comete_17P_Holmes_eos350D_80ED_20071110.jpg

On devine mieux la queue si on isole la couche bleue de l’image et que l’on augmente le contraste :

comete_17P_Holmes_eos350D_80ED_20071110_queue.jpg

Cette comète avait aussi quelques jets spectaculaires qui sont mis en évidence avec un traitement particulier sous Iris, le gradiant rotationnel :

comete17P_20071031_gradient_rotationel.jpg

Bref, une très belle comète ! Espérons que 8/P soit aussi sympa cet hiver ;o)

Retrouvez plus d’images de Holmes dans l’album souvenir.

Frank

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *